Citadelle des Rêves

Forum officiel de la communauté roleplay du jeu Slayers Online.
 

 
AccueilSiteFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [BG Commun] Politique et religion

Aller en bas 
AuteurMessage
Dominska
Renard
avatar

Messages : 143
Date d'inscription : 02/01/2010
Age : 42
Localisation : Tour du Palais

MessageSujet: [BG Commun] Politique et religion   Dim 17 Jan 2010, 04:28

Texte récupéré

Gorn Valim a écrit:
est-ce que, dans SO, le clergé est considéré aussi puissant que l'a été celui de notre monde occidental à nous ?
...
Est-il raisonnable - et intéressant et cohérent pour le RP global - de penser que la dynastie de Roland est bénie des dieux ?

Mon avis personnel est que rien dans le jeu ne laisse penser de telles choses. Les lieux de cultes existent mais ne sont pas fort développés. Chaque village n'a pas sont lieu de culte. etc.

Les Roland ne sont pas a priori béni des dieux. Mais j'aurais tendance à dire que le culte de Donblas leur est cher, et celui d'Aariba comme divinité secondaire. Cette dernière est aussi chère au Temple. Mais comme on l'a déjà souligné quelque part, à la base , comme chez les Romains et les Grecs, les citoyens peuvent vénérer toutes les divinités en même temps, selon leurs besoins, sensibilités, demandes,... Narthe par exemple est très certainement vénérée en temps de guerre. Pas tellement parce qu'on l'aime, mais parce qu'on la craint et qu'on cherche à l'amadouer, en quelque sorte, ou à implorer sa pitié,... Ce genre de choses. Même Demonio peut être vénéré par les humains d'alignement "bon". Mais ce seront plutôt des cultes ponctuels, relatifs à des demandes précises, plutôt qu'à des cultes régissant leur vie, leur système de valeur et leur pensée.

Je dirais que Vesperae présente un mélange au niveau de la religion, de la magie, des artefacts anciens aux pouvoirs spéciaux (les sphères, les armes divines,...). Les croyances seraient donc partagées entre ces différents aspects.

Poeri a écrit:
disons que le fait qu'à priori l'Epée de Donblas se trouve au Palais, sous la garde de l'armée royale pourrait aller en ce sens

L'Epée de Donblas permet au Roi de légitimer son action. En tant que possesseur de l'Epée, il est sensé être celui qui répand la Justice au nom de Donblas. Il peut donc prétendre que tout ce qu'il fait est juste. Une façon de balayer les critiques par un argument d'autorité, en quelque sorte. Bien entendu, c'est une caricature, ou plutôt un symbole. Le Roi, comme tous les hommes, ne peut étouffer sa conscience par ce genre d'arguments, et ce n'est qu'un argument pour asseoir une autorité.

La possession de cette arme peut être considéré comme un soutien divin, ou comme une bénédiction divine. Toutefois, les pouvoirs de l'épée ne sont en partie que légendes: l'arme en question n'est qu'un simple bout de ferraille aux yeux de certains, guère différentiable des autres épées. Pour ceux-là, l'épée n'est qu'un objet chargé d'histoire, un relique précieuse mais sans pouvoirs. Le Roi lui même n'utilise pas l'épée pour discerner le juste du fourbe. Il n'est donc pas conscient de ses pouvoirs! Dans le cadre de la GDA, seul un être est vraiment capable de révéler les pouvoirs de l'arme: le pilier de l'arme.

En conclusion, je dirais le pouvoir royal, sans être structurellement de droit divin, cherche un appui et une légitimité à travers certains éléments:
rapprochement avec le Temple
choix de Donblas, dieu de la Justice, comme culte principal, et de Aariba comme culte secondaire (peut-être un choix qui varierait en fonction du Roi: Roland Ier => Narthe, Roland II => Willanjis, Roland III => Dranigba)
possession de l'epée de Donblas utilisée comme symbole régalien et de justice

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[BG Commun] Politique et religion
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Citadelle des Rêves :: Temple du Savoir-
Sauter vers: