Citadelle des Rêves

Forum officiel de la communauté roleplay du jeu Slayers Online.
 

 
AccueilSiteFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [BG Commun] [Géographie politique] Royaumes étrangers et villes de Vesperae.

Aller en bas 
AuteurMessage
Dominska
Renard
avatar

Messages : 143
Date d'inscription : 02/01/2010
Age : 42
Localisation : Tour du Palais

MessageSujet: [BG Commun] [Géographie politique] Royaumes étrangers et villes de Vesperae.   Dim 17 Jan 2010, 03:43

Texte récupéré.

Les peuples Hommes-grenouilles, Tinymony's, Telgun et Elfes sont indépendants et possèdent leur propre roi. Les Elfes ont leur propre royaume. Les Telgun et les Hommes-Grenouilles sont maîtres sur leur territoire mais les humains s'y considèrent probablement chez eux (un peu à la façon du Rohan dans le seigneur des anneaux). Ces peuples occupent des terres peu propices aux humains (marais et montagnes), ce qui a permis cette ambivalence par manque de revendication et d'occupation des humains. Les Tinymony's vivent au sein du royaume un peu à la façon de parasites: ils occupent le sous-sol et forment un territoire parallèle non reconnu par Roland. J'ai suggéré aux Tiny's que Roland reconnaisse leurs droits territoriaux de séjour et construction des galeries à la suite de leur aide au mur du bout monde contre les Norgul.

Toutes les villes continentales humaines sont sous l'influence de Roland, de Naep à Argelas, et de Trigorn à Ibrin. Saphan, Sonak, et même Gathol sont toutes sur le territoire humain.

Proncilia a un statut particulier: c'est la ville du Roi. Il en est lui meme le dirigeant. Un magistrat le représente et le remplace pour les affaires de la ville (un maire faisant fonction quoi).

Les grandes villes ont une milice ou armée attachée à la ville. Explicitement Proncilia, Trigorn et Abheleim ont des milices surveillant la ville. Gathol possédait pareillement une milice et un Seigneur de Guerre. Certaines villes sont également protégées par une armée royale, dirigée par un Seigneur de guerre (Azunel à Gathol avant la guerre de Pignoval, Viple à Proncilia avant l'attaque d'Abheleim). Ces Seigneurs de guerre sont manifestement l'échelon militaire le plus haut.

Eleven Snake possède un poste de police. On peut supposer que c'est le siège de la milice de la ville.

Les villages n'ont pas explicitement de milice en jeu (Naep, Lhynn, Argelas, Sarosa, Lumétyrion, Ibrin, village paysan, Sonak, Saphan) On supposera que la structure se réduit au minimum: un garde-champêtre, un poste de surveillance,...

Compte tenu de ce qui a déjà été écrit à ce sujet, je dirais que les villes doivent avoir une certaine indépendance en terme de gestion commerciale, sociale et culturelle, mais reste politiquement rattachées à la couronne par un système de type féodal. Le maire ou Seigneur (politique) détiendrait le pouvoir politique et économique dans sa ville. Le pouvoir militaire serait détenu par le roi ou son représentant direct, le Seigneur de Guerre. La compétition des deux assurerait une certaine stabilité à l'ensemble (séparation des pouvoirs).

Certaines villes ont des caractéristiques connues:
- Trigorn: ville commerciale prospère grâce à son port (capitale commerciale)
- Gathol: avait le role de Trigorn dans le passé par sa position centrale dans le royaume et carrefour des routes entre les royaumes humain, des elfes, des hommes grenouilles et tinymony's.
- Proncilia: capitale du royaume et de la magie.
- Argelas: ville sportive et plutôt dédiée au divertissement
- ElevenSnake: ville plutot mal famée et rebelle (trafic clandestin de jus de blob) (pas hyper officiel comme réputation mais pas étranger aux desseins de Cam')
- Abheleim: ville très indépendante dont le rattachement à la couronne ne doit pas être bien fort. Les habitants y sont xénophobes et repliés sur eux-mêmes. Fortement militarisée, la ville est la candidate la plus sérieusement sécessionnaire.

(Note ajoutée: L'hostilité des Abhelementois est à l'origine due aux actions des Sgurz. C'est ainsi que Cam' voyait les choses. La ville n'est donc pas forcément "xénophobes et repliés sur eux-mêmes" si on considère le BG Ingame)

Les autres villages n'ont pas spécialement de velléités politiques: ce sont de paisibles villages, bourgades ou hameaux qui profitent amplement de la sécurité et de la prospérité rendues possibles par la pacification du royaume et son développement économique.

_________________


Dernière édition par Dominska le Dim 17 Jan 2010, 04:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dominska
Renard
avatar

Messages : 143
Date d'inscription : 02/01/2010
Age : 42
Localisation : Tour du Palais

MessageSujet: Re: [BG Commun] [Géographie politique] Royaumes étrangers et villes de Vesperae.   Dim 17 Jan 2010, 04:14

Le texte précédent est évidemment assez ancien.

On pourrait quelque peu l'étoffer.

Le Royaume des Elfes constitue un territoire complètement indépendant et où les humains n'ont aucune influence. Ils n'y sont d'ailleurs pas particulièrement les bienvenus, notamment à cause de la guerre sous Roland Ier (vers 1120), encore assez récente aux yeux des elfes n'oublions pas qu'ils vivent dix fois plus longtemps que les humains).

Le Royaume des Hommes-Loups serait rattaché au territoire elfique, un peu à la manière du territoire des Hommes-Grenouilles: les Loups seraient politiquement indépendants mais les elfes s'y sentiraient chez eux.

Repens est un territoire marécageux totalement indépendant où les Naggas sont seuls maîtres. Aucun autre peuple ne pourrait ni ne souhaiterait vivre dans ces marais, si ce n'est peut-être les Hommes-Grenouilles.

L'île des 5 Sages semble politiquement indépendante du Royaume de Roland. L'armée ne disposant pas de flotte, on peut supposer que ces territoires n'ont jamais été conquis par Roland Ier. L'île est toutefois connue depuis la nuit des temps (elle est visible depuis Trigorn par temps clair) et les relations commerciales et amicales ont continué avec ce peuple assez pacifique. Roland IV n'hésita toutefois pas à demander l'aide des Sages de l'île pour combattre Pignoval. L'île est donc considérée comme une fidèle alliée.

Harroka est fort éloignée du Royaume de Roland. Personne ne connaît en principe ces terres rocailleuses, si ce n'est un certain John Joss, devenu le démon Demonhell voici près de deux siècles.

Les terres d'Harroka sont dirigées par le royaume humain de Keadon VI. Au sein du royaume, le village Shamaah de Azahung jouit d'un statut similaire à celui de Coacville ou du territoire loup: les Shamaah vivent en toute indépendance mais les humains du royaume de Keadon s'y sentent chez eux.

A l'ouest de l'île, il y aurait un village Vulrek (Hommes-renards).

Les nains vivaient autrefois à Ibrin et exploitaient les mines de Khuzdul. Ils sont aujourd'hui exterminés et l'on ignore s'il existe toujours un territoire nain sur Vesperae.

Au-delà du mur du bout du monde, sur les terres occidentales, se trouvaient autrefois des villages barbares, comme l'étaient Proncilia, Abheleim, Gathol,... L'histoire des débuts du Royaume parle notamment de Tandrival, qui serait un village à l'ouest de Lumétyrion. D'autres villages ont dû exister. Ces sont ces villages qui tentèrent de reconquérir des territoires à la mort de Roland Ier et qui motivèrent la construction du mur du bout du monde. Coupés du monde oriental, il est probable que ces villages dépérirent et que les humains barbares quittèrent les lieux pour installer leurs huttes rustiques plus à l'ouest encore. L'on ignore tout de ces terres.

Enfin, quelques mots d'Infitialis. La portail d'Abheleim permet d'accéder à ces terres pélées par le vent et la morsure du soleil. Pour échapper à la chaleur mortelle, l'on ne peut compter que sur les grottes dont les ramifications profondes s'étendent loin sous terre. L'eau y est tellement rare qu'aucune végétation ne pousse et que les animaux et diverses créatures sont devenues très agressifs. Le territoire comporte pourtant quelques cours d'eau chétifs, à peine capable d'alimenter les villages de Fahryd et de Deloth et de subvenir aux besoins les plus essentiels de ces communautés humaines. Ces communautés sont coupées du monde car les territoires à traverser sont trop hostiles pour les rares habitants qui y survivent. Il ne reste d'ailleurs que femmes, enfants et vieillards qu'a épargnés l'effort de guerre contre Vesperae imposé par le tyran Norgul.

Un peuple minotaure vit également sur ces terres, mais leur village n'a pas encore été localisé par les Slayers. C'est de ce village que Drake est originaire.

Les terres d'Infitialis sont sous le joug du pouvoir tyrannique de Norgul, dont le château est protégé par une garde importante.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[BG Commun] [Géographie politique] Royaumes étrangers et villes de Vesperae.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Citadelle des Rêves :: Temple du Savoir-
Sauter vers: