Citadelle des Rêves

Forum officiel de la communauté roleplay du jeu Slayers Online.
 

 
AccueilSiteFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Prise de pouvoir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tyroine
Conseiller du Roi
avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 03/01/2010

MessageSujet: Prise de pouvoir   Sam 09 Avr 2011, 00:32

Lorsque j'étais soldat, il m'arrivait souvent de venir contempler le trône royal des heures durant, alors que le roi et la reine s'étaient absentés. Un simple trône, sertit d'or... Une simple place. Cette chose a toujours capturé mon attention. C'était il y a six années de cela. Aurais-je pu croire à l'époque que j'aurais si vite grimpé les échelons de la hiérarchie ? Passant de soldat à dirigeant de la commanderie, puis très vite conseiller du roi Roland IV. Cette ascension est une sensation enivrante pour quiconque cherche à acquérir toujours plus de pouvoir.

Mes débuts furent difficiles, mais aujourd'hui j'ai la confiance de toute une armée à mon égard. Ces pauvres soldats de fer dansent dans la paume de ma main comme de vulgaires pantins... Que je pourrais démembrer comme bon me semble. Ceux qui me voyaient d'un mauvais œil finissaient en première ligne à chaque bataille. Les plus désobéissants se voyaient arrachés de leur insigne, ou envoyés aux corvées des années durant. Grâce à tous mes efforts pour cacher mes véritables intentions, j'ai entretenu et fait briller une image de conseiller juste et droit, juste un peu sévère.

Pourtant ceux qui ont tenté de se mettre en travers de ma route n'oublieront jamais mes paroles qui ont fait d'eux des prisonniers à perpétuité ou de simples cadavres. Mes généraux, fidèles à ma propre cause, essuyaient le sang de mon épée salvatrice. Ils sont les seuls à connaitre la lueur perfide dansant dans mes yeux sanguinaires. Certains m'adulent, d'autres me craignent. Mais peu importe, car malgré leur mécontentement, ils m'appartiennent désormais. Je peux user de leur vie comme bon me semble, et je ne me suis jamais privé de ce plaisir.

Toutefois, même ceci n'était pas assez pour moi... Mon existence est vouée à de plus grandes ambitions, les dieux m'ont tracé une destinée pavée d'or et diamant... cachés derrière quelques entrailles et litres de sang qui caractérisent les sacrifices sur lesquels je me suis appuyé. Cela fait plusieurs années désormais que le roi Roland IV est en convalescence. J'ai continué d'être un bon et loyal serviteur de la couronne, menant mon rôle de conseiller avec brio, force et courage. La reine fut rarement déçue par mes actes. C'était le bon moment.

La reine... Son honneur et ses convictions sont protégés par l'ordre des templiers, mais seule l'armée constitue sa garde rapprochée. Elle est à ma portée depuis fort longtemps, je n'ai fait qu'attendre inlassablement qu'elle m'accorde une confiance des plus prompt. Elle n'est qu'une reine politique, son mari Roland IV n'a guère d'instant à lui accorder. Un homme fort jeune et bien bâti, couvert d'éloges et de succès est le genre d'amant qu'elle désire secrètement. Car avant d'être une reine, elle n'est qu'une femme seule et portant tout le poids du royaume sur ses frêles épaules en l'absence de son époux...

Ces épaules que je caresse avec douceur dans la pénombre de sa chambre personnelle. Les fenêtres sont fermées, les rideaux tirés, le silence installé. Seuls nos souffles et soupirs entrelacés subsistent. La reine n'est pas une femme écœurante. Elle fut belle un jour, et demeure dans la fleur de l'âge. Mes mains et mes lèvres la font fondre, depuis combien d'années n'a t-elle pas ressenti cela ? Je l'entends susurrer mon nom... Egléna, tu as beau être reine, tu es en ce moment même une simple poupée trémoussant entre mes doigts d'acier. Elle est certaine de m'aimer, mais c'est sans compter qu'elle ignore qu'au fond de mes entrailles se cache une bête démoniaque présente depuis ma naissance.

Les mois passent, semblant toujours plus doux et ensoleillés. La reine retrouve le sourire, le roi devient un souvenir. Nul n'est au courant de notre folle relation, elle en rougirait à la moindre évocation. Mas ne crains rien ma reine, tu n'es pas encore ma dernière carte. Je vais continuer de t'enchaîner aux plaisirs charnels jusqu'à ce que ton âme s'épuise et me fasse obtenir ce que je convoite.

Ce sont ces mots qui me hantent depuis lors... Et la nuit tombe à nouveau.

- Le roi est mort ma reine.

Elle ne dit rien, se repose sur mon torse, sereine.

- Le poison dont-il est victime l'a plongé dans un sommeil et une souffrance éternels. Est-ce d'un cadavre dont vous vous éprenez ma reine ?

Elle remue la tête, ne dit toujours point mot. On dirait une enfant s'accrochant à son premier amour.

- Pour le bien du royaume... Non. Pour votre propre bien Votre Majesté, il est temps pour vous de tourner la page.. Pour nous. Votre époux ne reviendra jamais d'entre les morts, et le trône reste vide. Moi, je serai toujours à vos côtés ma reine. Car je vous aime ardemment.

Elle hoche la tête et me regarde de ses yeux brillants d'amour et d'envie. Pauvre chose. Tu me laisses te manipuler si facilement. Si elle avait observé mes yeux rouges à cet instant, elle aurait pu entendre dans ma conscience de quelle façon je riais. La victoire est entre mes mains.

Le lendemain, une terrible nouvelle fit le tour du royaume tel un vent glacial et puissant, s'engouffrant dans chacune des maisons des habitants du royaume.

_______________________

Peuple de Vesperae,

Feu Roland IV, mon époux, est mort cette nuit même, succombant à ses maux passés. La tristesse qui hante mon cœur et le votre est similaire, mais Donblas veillera sur nous.

A compter de ce jour, l'ancien conseiller du roi, Tyroine, siègera sur le trône royal. Ses exploits et sa renommée font qu'il est le seul à pouvoir assumer cette lourde charge et cet honneur divin.

Acclamez le, respectez le, pour le bien et l'avenir de Vesperae... Longue vie au roi !

Eglénéa, votre Reine


_______________________


Je regarde une fois encore la salle du trône du haut de mon piédestal doré. Mes fidèles sont deux fois plus nombreux, les hommes me haïssant le sont tout autant. Mais j'ai enfin atteint mon objectif. La reine pose sa main sur la mienne. Peu importent les commérages à notre égard, elle s'est désormais abandonnée à moi. Vous qui me toisez au fond de votre trou à rat, conspirateurs et jaloux orgueilleux, sachez que le moindre signe me faisant offense vous coûtera la vie.

Quant à vous, lycanthropes... Immondices nées du chaos que j'exècre depuis tant de temps, votre heure est venue. Cette fois c'est un ordre venant de la nouvelle dynastie portant fièrement la couronne royale.

- Soldats, ceci est un ordre de votre roi. Tuez tout lycanthrope, elfe noir et démon s'aventurant dans le royaume... Exécution !

Mon poing résonne tel une onde de choc à travers le monde. Soyez prévenus monstres et détracteurs... Mon règne sera long et sanglant.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Prise de pouvoir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [chaos] mission de transition: Prise de pouvoir
» Pour ou contre la prise de pouvoir des gnomes communiste
» (Re)prise de pouvoir
» « Parfois, il faut savoir lâcher prise et dire au revoir »
» [RP]Prise de Joinville

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Citadelle des Rêves :: Bibliothèque-
Sauter vers: